Couverture de l’assurance maladie en France

En France, la couverture de l’assurance maladie peut être obtenue de différentes manières.

Pour les ressortissants Français, cette couverture est quasiment automatique.

Pour ceux qui sont ressortissants d’un pays de l’EEE (Espace économique européen), un certificat de droit aux soins de santé est en place pour aider les personnes éligibles à circuler librement dans l’EEE. Ce certificat signifie que vous aurez accès aux soins de santé en France dans les mêmes conditions que les ressortissants français. Vous n’aurez pas à payer de cotisations de sécurité sociale française.

Ces certificats de droit à pension ont été connus sous le nom de formulaires « E », mais ils ont été remplacés en mai 2010 par des formulaires « S ».

Il existe également des formulaires « A » couvrant les travailleurs frontaliers et des formulaires « U » couvrant les chômeurs, parfois utilisés conjointement avec un formulaire « S ».

Un S1 (anciennement E106/E121) est également souvent délivré à une personne dont la famille s’installe en France alors qu’elle continue à travailler au Royaume-Uni ou dans un autre pays de l’UE.

Les règles précises d’éligibilité de la S1 diffèrent d’un pays de l’EEE à l’autre. Ce guide s’adresse principalement à ceux qui arrivent du Royaume-Uni.

Alors que le Royaume-Uni a voté par référendum pour quitter l’UE, les accords S1 restent en place jusqu’à ce qu’ils partent effectivement et ceux qui ont un S1 pourront continuer à les utiliser après Brexit.

Pour ceux qui atteignent l’âge de la retraite et reçoivent une pension d’État de leur pays d’origine, la couverture S1 est permanente.

Les bénéficiaires d’une prestation d’incapacité de longue durée (ESA) qui n’ont pas atteint l’âge de la retraite ont le droit de présenter une demande pour une S1.

Depuis 2015, les préretraités du Royaume-Uni ne sont plus éligibles pour un certificat S1.

Laisser votre commentaire