Le verre dans les bâtiments verts

Articles randomisés pouvant vous intéresser :

Un concept de conception écologique consiste à faciliter l’utilisation durable des ressources – énergie, eau et autres matériaux – tout au long du cycle de vie complet du bâtiment, y compris sa construction.

Le verre est un matériau utile qui présente des avantages tels que la transparence, l’éclairage naturel, la vue sur le ciel et le contrôle acoustique, en fonction de la solution de vitrage utilisée. Le verre est un matériau entièrement recyclable. Le verre est apprécié aussi bien par les architectes que par les designers.

Le verre peut jouer un rôle dans l’amélioration de la qualité de l’environnement intérieur et, lorsqu’il est utilisé avec soin, peut améliorer l’efficacité énergétique, mais une approche mesurée doit être adoptée pour s’assurer que les charges du bâtiment ne sont pas trop élevées en raison des gains solaires.

La conception d’un bâtiment écologique vise à réduire la demande de ressources non renouvelables, à accroître l’efficacité d’utilisation de ces ressources lorsqu’elles sont utilisées et à augmenter la réutilisation, le recyclage et la consommation des ressources renouvelables.

Architecture verte et verre

La conception et la mise en place du verre est un élément fondamental de l’architecture verte. Il permet la lumière naturelle et associe l’intérieur des immeubles de bureaux et d’habitation à l’extérieur. La lumière naturelle améliore la productivité sur le lieu de travail et contribue au maintien d’un environnement sain. Il est tout aussi important que les matériaux et la conception du verre soient favorables à l’efficacité énergétique.

Double vitrage

Les architectes utilisent du verre à double vitrage à haute performance, laminé ou enduit, pour modérer la température intérieure en contrôlant les pertes et les gains de chaleur. Le revêtement filtre les aspects de production de chaleur des rayons solaires. L’utilisation de ce type de verre dans les bâtiments verts est largement utilisée dans les climats tropicaux ainsi qu’au Moyen-Orient.

Verre de contrôle solaire

Dans les climats chauds, le verre de contrôle solaire peut être utilisé pour minimiser le gain de chaleur solaire et aider à contrôler l’éblouissement. La conception et l’emplacement du verre, appelé fenestration, dans des zones spécifiques du bâtiment, créent l’environnement le plus propice à l’efficacité énergétique. Dans les régions tempérées, il peut être utilisé pour égaliser le contrôle solaire avec des niveaux élevés de lumière naturelle. Dans les climats plus sereins, les architectes utilisent des fenêtres ouvrantes comme substitut économique à la climatisation.

L’utilisation accrue du verre dans l’architecture d’aujourd’hui rend cruciale la réflexion sur le confort des occupants d’un bâtiment. Le verre de contrôle solaire peut être une caractéristique accrocheuse d’un bâtiment tout en diminuant, voire en supprimant le besoin d’un système de climatisation, en réduisant les coûts de fonctionnement du bâtiment et en économisant l’énergie. Le verre de contrôle solaire peut être particulier pour toute situation où un gain de chaleur solaire injustifié est susceptible d’être un problème. Par exemple : grandes façades, passerelles vitrées, atriums et vérandas.

Laisser votre commentaire

quatre × deux =